L'équipe

Le conseil d'administration

Hubert Lavallée - Président

Hubert croit qu’une saine alimentation est à la base d’une bonne santé. C’est pour cette raison que lui et sa conjointe ont décidé de nourrir leur famille le plus possible à partir d’aliments biologiques produits localement depuis une quinzaine d’années. Cela l’a amené à joindre Protec-Terre et à travailler au renforcement de la production agricole écologique de proximité au Québec. Membre du conseil d’administration depuis 2004, Hubert en assume les responsabilités de président depuis 2008. Il est aussi membre fondateur de la Fondation pour le foncier solidaire, une fondation qui vise à amasser des fonds pour les projets de fiducies foncières agricoles (FFA) et aussi de fiducies foncières communautaires (FFC) en milieux urbains. Ingénieur de formation, Hubert a travaillé dans le domaine de l’efficacité énergétique et de l’environnement sain dans les bâtiments.

 

 

 

Marinette Billaud - Vice présidente

Travailleuse sociale en Suisse auprès des handicapés et leurs familles. Ai travaillé de façon particulière à un comité pour la construction d’un Centre pour IMC (infirmes moteurs cérébraux) où j’ai participé à cette occasion, aux négociations pour obtenir des subventions de l’Assurance-Invalidité (AI). Au Québec, j’ai travaillé en service social en milieu défavorisé, scolaire et médical, avec les parents et les professeurs. Je me suis impliqué aussi au Comité de la Condition féminine au CSSMM (Centre des Services sociaux Montréal Métropolitain). Je suis maintenant à la retraite depuis 1997. Parmi mes autres implications, j’ai participé à la mise en place (avec un comité multidisciplinaire) d’un Protocole de Prévention de la violence et des agressions sexuelles dans les activités de sport et loisirs en Montérégie.
Depuis 2003, je suis partenaire de la Ferme Cadet Roussel pour des paniers de légumes en ASC. Je suis devenue membre du conseil d’administration de Protec-Terre en 2005 pour créer une Fiducie d’utilité sociale (FUS) et protéger la terre à perpétuité, en participant à la création des documents juridiques. J’ai un grand intérêt pour la protection de l’environnement et l’agriculture biologique de proximité. Depuis ma formation en service social, j’ai aussi développé un intérêt pour l’anthroposophie, en éducation auprès des personnes déficientes mentales et par la suite par l’agriculture biodynamique.

 

Réal Carpentier - Trésorier

Depuis de nombreuses années, je suis intéressé par une alimentation saine et biologique et l’organisation sociale du milieu agricole québécois. Ainsi, lorsque j’ai découvert l’intention des fondateurs de Protec-Terre de créer une FFA avec la ferme Cadet Roussel, je suis devenu membre actif de l'organisme à travers les « parts sociales vertes » le 1er mai 1999 et depuis mars 2017 en tant que secrétaire-trésorier du conseil d’administration de Protec-Terre.

 

 

 

 

 

Jessica Leblanc - Secrétaire

Depuis de nombreuses années, Jessica réfléchit à la mise en œuvre de projets collectifs à travers des instruments de droit privé.  Comme chercheure, cet intérêt l’a amené à explorer les communs, la propriété collective et les fiducies d’utilité sociale.

Après avoir passé le barreau du Québec et travaillé pendant deux ans pour la Cour d’appel du Québec comme avocate recherchiste, elle est embauchée par TIESS (Territoires innovants en économie sociale et solidaire) comme chargée de projet afin d’étudier la mise en œuvre de fiducies d’utilité sociale appliquées au domaine immatériel des données numériques. Elle pratique également le litige civil avec une avocate de pratique privée.

Son intérêt pour Protec-Terre tient principalement à sa mission de préserver le patrimoine agricole biologique et à son audace de proposer une solution innovante qui rompt avec la propriété privée. Elle croit fermement au potentiel des fiducies d’utilité sociale pour transformer notre rapport au monde et au territoire que nous habitons.

 

 

Dominique Vignola - Administrateur

Récemment retraité et détenant une formation en agronomie, j’ai œuvré toute ma carrière à l’établissement d’entreprises pérennes dans le secteur agricole et agroalimentaire notamment auprès de la relève agricole. Depuis mes débuts à la Financière agricole du Québec au milieu des années 70, l’agriculture a fait des pas de géants généralement dans le bon sens parfois dans le mauvais. La mondialisation « à tous crins » amène le pendule au plus loin de sa course. L’agriculture locale et les circuits courts doivent s’imposer comme le modèle à privilégier pour nourrir notre population et la sensibiliser à la nécessité de s’alimenter sainement. Sans compter qu’il n’y a rien d’écologique à faire voyager tous ces produits vivants sur des milliers de kilomètres. L’arrivée du modèle de production biologique intensive pave la voie à un essaimage d’une multitude de petites fermes viables dans tous les milieux du Québec. Mais, pour ce faire, elles doivent avoir accès à des fonds de terre et ce à long terme.
Protect-terre s’inscrit parfaitement dans ce mouvement et j’aimerais pouvoir y apporter mon humble contribution pour le mieux-être de tous.

 

 

Lucie Saint-Gelais - Administratrice

Lucie Saint-Gelais a une première formation technique en chimie industrielle—option analyse. Plus tard elle poursuit des études en administration des affaires et obtient un Baccalauréat et un MBA de l’Université Laval ainsi qu’un certificat de l’ÉNAP pour Femmes cadres dans le projet Femmes de Sommet.

Dans sa pratique professionnelle, elle a œuvré dans les domaines de l’enseignement (Université Laval), de la santé (CSSS), de l’environnement (BAPE) et de la philanthropie (Fondations communautaires du Canada).

Consultante, depuis plus de 20 ans, elle a réalisé des activités telles que :  rédaction de plans d'affaires, préparation de diagnostics organisationnels, planification stratégique, implantation de la qualité totale, sélection, formation et évaluation de personnel, support à la prise de décision et animation de réunions, pour différents types d’organisations au Québec. 

Ses engagements dans la communauté se retrouvent dans les milieux de la coopération, l’environnement, la santé et les services sociaux, les loisirs et les sports, les sciences et l’éducation, l’emploi et l’économie, l’engagement citoyen et le mentorat pour une implication dans plus d’une trentaine d’organisations.

 

Caroline Dufresne - Administratrice

C’est la rencontre de personnes passionnées, impliquées dans des projets collectifs qui m’a convaincue de consacrer ma vie professionnelle à la vitalité des territoires. Je m’y applique avec enthousiasme depuis une douzaine d’années, et depuis 2015 au sein de l’équipe du TIESS (Territoires innovants en économie sociale et solidaire). Mon parcours académique est varié, ma dernière réalisation étant une maîtrise en études et interventions régionales à l’Université du Québec à Chicoutimi. Nomade assumée, je migre régulièrement entre les régions du Québec, entre la grande ruralité et la dense urbanité; je tente de créer des liens et de favoriser le partage des savoirs entre les gens, entre les projets et entre les territoires. Le reste de ma vie est consacrée à ce que j’aime le plus : mes enfants, la nature et les oiseaux.

 

 

 


Catherine Avard - Conseillère en fiducies d'utilité sociale agroécologiques (FUSA)

Catherine est agronome de formation et s’implique depuis plus de 15 ans dans la mise en marché des produits locaux et l’éducation relative à l’éco-alimentation. Au sein de l’équipe de Protec-Terre, elle offre des formations et accompagne les propriétaires qui souhaitent déposer leur terre en FUSA. Catherine est particulièrement sensible à l’audace visionnaire des pionniers du bio, pour lesquels la terre représente un bien commun à protéger. Son profond désir de mettre en pratique du mieux possible ses valeurs écologiques la motive à positionner les FUSA comme une alternative pour le transfert de fermes au Québec.